Energie

Les capacités d’évolution des hommes se sont multipliées avec la connaissance du feu. Ils n’ont eu de cesse ensuite d’améliorer leurs connaissances dans le travail des métaux et de la chimie.

Longtemps le bois et la tourbe ont été les principales sources d’énergie utilisées.

Le XIXè siècle a vu l’arrivée du charbon et du gaz, puis du pétrole et des bonds fantastiques ont été réalisés par les hommes dans tous les domaines scientifiques.

Aujourd’hui, l’essentiel de la production d’énergie repose sur des ressources fossiles non renouvelables et responsables de la modification de l’atmosphère où nous exposent, par l’énergie atomique, à des dangers potentiels extrêmement graves et irréversibles.

Les alternatives existantes sont : l’hydraulique, l’éolien, le solaire, la biomasse (compost, méthane, …) et les recherches sont poursuivies et accélérées dans ces domaines pour tenter de répondre aux attentes des populations de plus en plus sensibilisées aux risques inhérents à l’utilisation des énergies fossiles ou nucléaires. Ces voies ne seront cependant pas suffisantes pour satisfaire à l’ensemble des besoins humains.

D’autres formes d’énergie sont à l’étude : les combustibles nucléaires et la fusion, les gaz issus de roches telles que le schiste, l’amélioration du rendement de la photosynthèse, …

Les formes d’utilisation de l’énergie sont l’électricité (industrielle ou individuelle) et les dérivés du pétrole et du gaz. Elles servent au chauffage, à l’éclairage, au transport, aux opérations industrielles, …

Elle est indispensable au développement humain et doit être utilisée avec un objectif de rendement maximal pour préserver les ressources et limiter les gaz à effet de serre, responsables en partie des modifications climatiques que nous subissons actuellement (2012).